La grande trahison de Néma- Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République

Aziz sepaerMonsieur le Président,
Lors de votre dernière visite à Néma a coïncidé avec la présence d’une délégation de l’UPR arrivée pour discuter avec la base du choix de candidats pour les prochaines élections municipales et législatives.

Cette délégation a pu animer plusieurs réunions et meetings et a avalisé trois noms pour les députés de Néma dont un candidat à la liste nationale. Ce choix -qui tient compte des dosages subtils- était celui de l’écrasante majorité des populations. La Direction de l’UPR a informé le Fédéral du Parti que ce choix a été officiellement entériné.

Nous avons été surpris de découvrir que des conspirateurs connus pour les intrigues ont travaillé dans les coulisses pour saborder dans l’ombre de la trahison et du non- respect de la parole donnée le choix déjà accepté par eux.

Monsieur le Président,
Il s’agit pour ces faux notables parvenus de barrer la route aux vrais notables issus des populations vivant avec eux au quotidien et partageant leurs préoccupations. Ils ont vu qu’à l’occasion de votre visite, leur prétendue popularité a été démasquée et ce qu’ils ne peuvent pardonner quitte à vous mentir sans scrupule! Ils sont à la recherche de candidats malléables, de cadres servant leur dessein et surtout pas de vrais notables.

Monsieur le Président,
Ces gens-là ont leur propre agenda, il n’est pas le vôtre. Il n’est pas non plus celui de l’écrasante majorité des citoyens. Ces gens-là se sont immensément enrichis par des procédés douteux –nous connaissons tous ce qu’ils ont hérité !-, qu’ils aient au moins la pudeur de ne pas injecter l’argent nauséabond pour influer sur le destin des populations.

Monsieur le Président,
Vous avez justement dit que notre région était marginalisée, qu’il nous soit permis d’attirer votre attention sur le fait que cette marginalisation est encore inégalement répartie. En effet, parmi nous il y a ceux qui sont arrivés plus ou moins à s’en sortir grâce à l’Etat et il y a ceux qui attendent…Ce sont des populations entières dont la représentation ne peut plus être confiée à ceux qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels.

Monsieur le Président,
Il y a de vrais notables qui vous soutiennent et qui ont su mobiliser les populations au vu et au su de tout le monde pour vous accueillir par leurs propres moyens sans l’aide ni de l’Etat ni du Parti. Ils sont en train de payer cher pour cette démonstration de force et d’indépendance. Ils ne peuvent accepter d’être coupés de leurs bases au profit des parvenus.

C’est pourquoi nous faisons appel à votre vigilance et à votre sens de la justice pour qu’ils ne vous trompent pas. Ils peuvent compter sur notre détermination pour leur barrer la route quel que soit le sacrifice. Nous n’avons pas d’autre choix. Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, notre indéfectible soutien à votre politique y compris la lutte contre toute sorte de « vessad » et de « mouvsidin ».

Nemaoui, au nom de la majorité de Néma.

Source : Enemaoui

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge