La Jordanie frappe des positions du groupe EI après la mort du pilote

Des versets coraniques sur un bombardier jordanienRFI: Des avions jordaniens ont frappé hier, jeudi, des positions jihadistes. Le royaume avait promis de riposter sévèrement à l’exécution d’un de ses pilotes militaires, brûlé vif par l’organisation Etat islamique.

La Jordanie participe depuis plusieurs mois aux opérations de la coalition internationale qui lutte contre l’organisation Etat islamique, mais les frappes de ce jeudi avaient pour nom de code « Martyr Maaz » en référence au pilote assassiné, Maaz al-Kassasbeh.

Dans un communiqué, l’armée jordanienne affirme que des « dizaines d’avions de chasse » ont visé des bastions du groupe jihadiste et que « toutes les cibles ont été détruites ». Toujours selon l’armée, « des camps d’entraînement et des dépôts d’armes et de munitions ont été touchés ».

Le communiqué ne donne pas d’indication de lieu, mais c’est en territoire syrien que l’aviation jordanienne vise habituellement l’organisation Etat islamique.

Des sauveteurs de pilotes

Le royaume annonce que ces opérations vont se poursuivre. De son côté, une source américaine indique que des équipes spécialisées dans le sauvetage des pilotes ont été positionnées dans le nord de l’Irak pour s’approcher des zones de bombardement. Toute opération aérienne est accompagnée d’un tel dispositif de récupération, mais il n’avait pu être activé à temps pour secourir le pilote jordanien lors de la chute de son appareil en territoire contrôlé par les jihadistes.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge