La Loupe du « Rénovateur » : Ces émissions qui font couler le bateau…

Cheikh Tidiane Dia - rimweb.net

Ces derniers jours nos médias privés notamment audio-visuels se sont transformés pour la plupart en espaces dignes des radios Milles collines. Mettant autour du plateau des « profils dodus » pleins à vomir du fonds de leurs entrailles avec une rage sans limite toutes sortes d’hallucinations sur laMauritanie de leurs fantasmes. 

Ces médias censés instaurer un débat responsable, constructif où l’esprit critique et pondéré aboutirait à orienter le public sur des enjeux importants axés sur les thématiques à l’ordre du jour, exposent au contraire, dans la totale improvisation des broutilles pour distraire leurs auditoires. 

Au final sans libérer la bonne parole, on provoque une foire aux empoignes où les invectives, les cacophonies, les excès créent des débordements dans tous les sens. Non seulement les interventions ne volent pas haut avec des invités « manchots », mais elles prennent des déviations dangereuses qui incitent à la violence et attisent la haine. Si on pourrait imputer en partie cette situation à certains invités qui se vendent mal, la responsabilité des médias notamment des animateurs des débats est aussi manifeste. 

Le niveau de nos présentateurs d’émissions est tel qu’ils provoquent maladroitement des clashs qu’ils n’arrivent plus à réparer. Faudrait ainsi prendre toutes les précautions qu’il faut en confiant l’organisation de tels débats à des professionnels ayant la maitrise des sujets proposés et la personnalité intellectuelle et déontologique requise pour cerner les contours de la problématique abordée.

Un sujet comme l’unité nationale qui se transforme en joutes exécrables sur la paternité des uns au détriment de la nationalité des autres nous replonge dans le déni de la construction d’un Etat fédérateur de l’ensemble de ses composantes. 

A entendre des invités dans des médias privés différents s’improviser historiens, experts en analyses politiques, communicateurs « travestis », avocats aplatis, officiers « reconvertis » on se rend à l’évidence que nous sommes le pays où le ridicule ne tue pas. 

Comment espérer avec des propos sans fondements du genre « nous sommes les premiers fondateurs » et entendre d’autres répliquer « vous êtes des envahisseurs » édifier une nation au sens de la volonté de vivre ensemble? Il faut relativiser les concepts de majorité et de minorité si on veut atténuer les complexes communautaristes qui minent l’unité de ce pays. 

On entend dans les médias toutes sortes de défoulements sur ce qu’est ou ce que doit être la Mauritanie dans la tête de nos invités prétentieux incapables d’éclairer l’opinion sur des notions qu’ils ne maitrisent pas faute de niveau et d’éthique. 

Chacun s’empresse d’utiliser une tribune pour verser dans la manipulation au lieu de démontrer ses aptitudes à dire la vérité sans choquer. A force de présenter toutes ces mauvaises soupes aux épices indigestes nos maitres d’hôtels ne mesurent pas les conséquences de telles pratiques sur la bonne santé de la nation mauritanienne. 

Au grand dam d’un pays à la recherche d’hommes providentiels courageux et honnêtes capables de régler pacifiquement toutes les crises qui compromettent son existence.

Source : Le Rénovateur Quotidien

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge