La lutte contre le népotisme, tant chanté par Aziz, s’effondre sous le pied de MRabih Ould El Ewely.

B’il a dit et redit des tas de chose. B’il dira et redira des tas d’autres choses. L’Agence Nationale du Registre des Populations et des Titres Sécurisés MRabih Ould El Ewely.(ANRTPTS) a procédé, jeudi 9 avril 2013, à l’ouverture des plis relatifs aux offres de soumissions pour la construction de 167 centres d’accueil des citoyens, dans les chefs-lieux communaux.

 L’ouverture a été reportée, deux jours plus tard de la date prévue, dans l’avis d’appel d’offres. Une petite ambition, légitime, pourtant, chez la commission de passation des marchés publics, secteur Souveraineté, aurait retardé seulement de deux jours l’ouverture des offres, par qui, il faut le signaler, n’est pas de droit. Si bien entendu on est soumis au Droit dans la boîte des titres sécurisés du bien aimé et bien nommé Mrabih Ould El Wely.

La commission de passation des marchés publics, secteur souveraineté, qui est censée, en vertu de la réglementation en vigueur des marchés publics, devrait-être concernée, à part entière, par les marchés de cette institution, qui n’est qu’une direction du ministère de l’intérieur, lui-même, soumis, normalement, à la même structure, en matière de marchés publics.

Mais, l’enveloppe est si importante, dans les eaux de quatre milliards d’ouguiyas, si on s’en tient à la plus petite des offres financières pour les 8 lots, que constitue le marché. Qu’elles aillent aux diables, et la commission sectorielle et la Souveraineté dont elle s’évertue. Ici, c’est la chasse gardée du cousin germain et ami proche d’Ould Abdel Aziz.

L’homme des titres sécurisés et des camions sécurisés et des mille ouguiyas sécurisés…Le droit et l’ordre sont établis, ici, pour être appliqués aux cons d’opposants et autres haineux. Pas question de se soumettre à une quelconque réglementation, ici, quand on est proche parent du premier citoyen du pays, son œil sur l’Etat civil et sur bien d’autres états…La lutte contre le népotisme, tant chanté par Aziz, s’effondre sous le pied de MRabih Ould El Ewely. On verra bien à qui sera adjugé les marchés de huit lots de construction de 167 centres d’accueil des citoyens. C’est une histoire à suivre de près…

Source : Biladi

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge