La Mauritanie a arrêté Souleymane Keïta à Arafat avant de le remettre aux maliens

maliensSouleymane Keita, l’émir de la katiba Khalid Ibn Walid, relevant du groupe djihadiste malien Ansar Eddine, dirigé par Ayad Ag Ghali, n’a pas été arrêté par les autorités maliennes sur les frontières entre ce pays et la Mauritanie, comme rapporté par des médias mauritaniens, révèlent des sources sécuritaires.
Keita a été plutôt arrêté, il y a trois mois environ, dans l’une des Mosquées d’Arafat à Nouakchott, où le Groupe Daoua we Tebligh (prêche et prédication), tient ses sermons, alors qu’il s’apprêtait à rejoindre le Mali, en provenance de l’un des Etats africains.
Il a été maintenu en détention dans l’un des commissariats de police de la capitale mauritanienne, où il a fait l’objet d’interrogatoires pendant 90 jours, avant que les autorités de Nouakchott ne décident de le remettre aux maliens, indiquent les sources précitées.
Pour couvrir les dessous de cette opération, la DGSN a sollicité le concours de certains sites pour publier l’arrestation mensongère de Souleymane sur les frontières mauritano-maliennes, ajoutent les mêmes sources, selon lesquellesKeita est l’homme des situations difficiles au sein d’Ansar Dine.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Taqadoumy

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge