LA MAURITANIE A COEUR OUVERT : THE HEART FUND S’ENGAGE POUR LES MALADIES CARDIAQUES EN AFRIQUE

artonA la veille des fêtes The Heart Fund lance un programme de lutte contre les maladies cardiaques en Afrique. Une première nationale pour la Mauritanie : 11 enfants ont été opéré à cœur ouvert en collaboration avec la Fondation Mauritanienne du Coeur.

Dans le cadre de cette coopération internationale, The Heart Fund et la Fondation Mauritanienne du Cœur ont travaillé main dans la main, afin de développer un programme durable de santé publique en chirurgie cardiaque pédiatrique dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

Pour cette première nationale en Mauritanie, le Dr David Luu et le Dr Mohammed Ly ont opéré avec succès la petite Oumou, 4 ans, pesant à peine 10kg, d’une malformation cardiaque. Elle retournera dans sa famille dans quelques jours .

« Avant cette mission, les enfants atteints de cardiopathies congénitales n’avait pas la possibilité d’être opérés, il existe dorénavant un espoir pour ces enfants, pour leur famille ainsi que pour toute la population, nous sommes fiers de soutenir la Fondation Mauritanienne du Coeur » Dr David Luu, chirurgien cardiaque et président fondateur de The Heart Fund.

Du 1 au 8 décembre 2013, 11 enfants ont été opérés et sauvés, 130 enfants ont été vus en consultation et sont en attente de chirurgie.
Cette coopération a pour objectif la réduction du taux de mortalité infantile due aux cardiopathies congénitales. En opérant les enfants dans leur pays d’origine, en effectuant des campagnes de prévention et de dépistage ainsi qu’en élaborant un programme de formation du personnel soignant, The Heart Fund s’engage à mettre en place un programme efficace et durable permettant la prise en charge gratuite des enfants malades.
« En Mauritanie, opérer un enfant du cœur coûte 5000 € soit 2,5 fois moins cher que son rapatriement en France »

LES MALADIES CARDIO-VASCULAIRES, PREMIERE CAUSE DE MORTALITE AU MONDE.

Chaque année, en Afrique, plus de 350,000 enfants naissent avec une malformation cardiaque, c’est la malformation congénitale la plus fréquente, cela représente 1 enfant sur 100. La plupart n’ont pas accès aux soins. Dans les pays émergents la plupart des femmes enceintes n’ont pas accès au dépistage et les enfants meurent avant d’être diagnostiqués. En 2012, les maladies cardio-vasculaires ont tué 18 millions de personnes, plus que le S.I.D.A. ou toutes autres formes de violence.

THE HEART FUND opère des enfants atteints de malformations cardiaques dans leur pays tout en créant un système de soins durable. C’est le premier fonds de dotation français qui propose un programme innovant de lutte contre les maladies cardiaques dans les pays en voie de développement en intègrant prévention et information de la population, éducation et formation des professionnels de santé, opérations chirurgicales ainsi que construction de structures sanitaires adaptées. The Heart Fund est présent en Haïti, en Inde, en Mauritanie et prochainement au Cambodge et Mongolie.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge