La Mauritanie aurait stoppé la « mauritanisation » de Mauritel

mauritanie_mauritel_m0022Selon le site d’information mauritanien nouakchott.com, le gouvernement de laMauritanie aurait mis un frein à la « mauritanisation » de l’opérateur de téléphonie mobile Mauritel, filiale à 51% du groupe Maroc Telecom. Les employés marocains de la société de télécommunications, qui avaient vu leurs permis de travail suspendus, en juin dernier, peuvent de nouveau reprendre le travail au sein de l’entreprise. Certains l’ont d’ailleurs déjà fait.

Pour le moment, aucun détail n’a été dévoilé sur les raisons de cette marche arrière entamée par les autorités de Nouakchott. Le gouvernement ne s’est pas encore exprimé sur la question.

Le ministère du Travail avait, en effet, justifié l’opération de « mauritanisation » des filiales d’entreprises étrangères installées dans le pays, comme la volonté de donner la priorité aux ressortissants locaux sur le marché de l’emploi.

Mauritel n’est pas la seule entreprise télécoms qui avait été frappée par la politique de valorisation des compétences locales, initiée par le gouvernement deNouakchott.

D’après diasporasaharaui.blogspot.com, en juillet 2016, les travailleurs tunisiens deMattel et soudanais de Chinguitel, occupant des postes à responsabilité au sein de ces entreprises de téléphonie mobile, avaient également vu leurs permis de travail suspendus.

Muriel Edjo

Source : Agence Ecofin

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge