«La Mauritanie est un pays frère » dixit le Chargé d’Affaires de l’Ambassade de la RDC en Mauritanie

kabila_azizAbou Cissé: Dans un entretien accordé à la presse la semaine passée, le Chargé d’Affaires de l’Ambassade de la RDC en Mauritanie, SEM, Ernest Bonga a déclaré que les relations entre son pays et «la Mauritanie sont excellentes depuis la nuit des temps, avant même l’ère Lumumba».
Il s’est dit heureux de constater que «la Mauritanie continue toujours de tendre une main fraternelle à mes compatriotes résidant sur son sol », soulignant toutefois qu’il n’interviendra jamais dans le cas de ceux parmi eux qui enfreindraient les lois du pays hôte.

Il ajouté qu’à l’instar des Mauritaniens résidant au Congo-Kinshasa et qui respectent ses lois, les citoyens du Congo-Kinshasa résidant dans l’Empire Islamique des Sables (Mauritanie) doivent en faire autant, comme il ne cesse de le leur rappeler, dira-t-il.

Il a remercié le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) pour la prise en charge d’un nombre important de ses compatriotes dans son programme d’aide aux réfugiés. Selon lui, cet effort de la Communauté Internationale vient soulager la chancellerie qui n’a pas les moyens de subvenir à leurs besoins financiers, précisera-t-il.

D’ailleurs toutes les chancelleries au monde peuvent faire, selon lui, des gestes humanitaires ponctuels mais pas prendre en charge d’une manière continue et globale les problèmes de centaines voire de milliers de concitoyens en aventure. Il a précisé avoir toujours sensibilisé ses compatriotes sur leur devoir envers leur patrie mais aussi sur la nécessité de respecter les lois de l’Empire Islamique des Sables et des autres pays qui les accueillent. Par ailleurs, il a déclaré que les Congolais inscrits auprès du HCR disposent d’appuis assez conséquents qui doivent les empêcher de frapper régulièrement aux portes de la chancellerie.

Il dit que l’ambassade en fait déjà assez avec ses compatriotes résidant dans le pays malgré que certains d’entre eux ne sont pas reconnaissant des efforts consentis par le gouvernement de la RDC, un gouvernement qui lutte patriotiquement pour le bien être de tous les citoyens et citoyennes du Congo-Kinshasa, dit-il. Suite au décès de l’un de ses compatriotes dont il avait, comme d’habitude, participé aux obsèques, il dit qu’il avait apprit avec regret qu’un concitoyen aurait profité de la circonstance pour arnaquer les autres compatriotes, collectant de l’argent pour, dit-il, les obsèques, or qu’en réalité, il avait empoché tout simplement le magot.

Selon lui, une telle action est indigne d’un Congolais, surtout qu’il touche à un mort. Il a indiqué que la chancellerie continuera à apporter son soutient à ses compatriotes mais pas financièrement parce qu’il ne dispose pas de fonds pour un tel volet. Ce qui ne l’empêchera pas, conclura-t-il, est en fonction de ses moyens, de faire des gestes chaque fois qu’un cas humanitaire se posera.

Abou Cissé

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge