La Mauritanie Face à la corruption et le trafic de drogue : terreau du terrorisme dans le sahel

sahel43La corruption, ce mal endémique qui gangrène la plupart des pays du sahel, en particulier la Mauritanie, constitue la principale porte d’entrée ou d’accès à tous les trafics en particulier celui du trafic de drogue dans cette sous-région.
Et comme ce trafic est la source essentielle de financement du terrorisme dans cette zone sahélienne alors la boucle du danger est ainsi bouclée. Ce terrible trio- corruption-drogue-terrorisme- fait exploser n’importe quel pays.
La situation sous régionale est caractérisée par : la Lybie qui n’est plus qu’un pays, divisé en « wilayat djihadistes ou terroristes », morcelée et partagée entre groupuscules armés, elle est en train de se transformer inexorablement en lieu de résidence, le nouveau point focal du terrorisme mondial. Et à nos frontières le danger est omniprésent par exemple : les recrudescences des attaques meurtrières -quasi-journalières- au Mali.
La redoutable question est : à quand notre tour ? L’inquiétude est forte pour laMauritanie – crises à tous les niveaux- Un pays fragiliser socialement- la misère qui gagne toutes les couches de la société-, économiquement- toutes les sociétés sont en quasi-faillites en particulier celles de l’Etat- et où la cohésion nationale est en lambeau- l’aggravation des inégalités, des injustices et la montée en flèche des courants identitaires- et avec un environnement sous régional chaotique.
Donc, au jour d’aujourd’hui tous les ingénient sont réunis pour accentuer un peu plus les craintes sur avenir de ce pays.
La Mauritanie, après avoir été l’objet de multiples attaques très meurtrières par le passé, depuis quelques temps elle connait un répit, une relative accalmie, épargnée par les violences terroristes. Mais quelles que soient les raisons de ce répit- l’avenir nous le dira- lorsque la corruption devient un mode de gouvernance dans un pays et dans un environnement si dangereux c’est l’existence même du pays qui est en jeu.
Lorsqu’un pouvoir est incapable de lutter contre la corruption et le trafic de drogue, la lutte contre le terrorisme devient une illusion. La propagande du pouvoir sur son contrôle sécuritaire de nos frontières contre le terrorisme, ne correspond à aucune réalité. Le pire est que l’insécurité règne partout en maître y compris dans nos villes qui s’acheminent -si rien n’est fait- pour devenir quasiment des territoires où règnent de véritables lois «de la jungle des favelas de Rio ».
Peut-on porter un seul instant un crédit à cette propagande, lorsque ce pouvoir est incapable de protéger ses paisibles citoyens victimes quotidiens de vols, d’agressions, de viols et de meurtres ?
Comment croire à ce slogan fallacieux, quand ce pouvoir est dans l’incapacité de sécuriser même ses propres prisons où les évasions des criminels les plus dangereux sont monnaies courantes ?
Les mauritaniens dans leur ensemble doivent se mobiliser, face irresponsabilité de ce pouvoir, pour éviter à ce pays une situation peu enviable. La catastrophe n’est pas que pour les autres : regardez la Lybie pas très loin, la Centrafrique, laSyrie, le Burundi, le Yémen, la Somalie, …

Maréga Baba /France

Source : Maréga Baba

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge