La Mauritanie répond à la décision américaine relative à l’AGOA

Le Ministère des Affaires Étrangères et de la coopération a rendu public, lundi, un communiqué dans lequel il exprime la position officielle du gouvernement mauritanien sur la récente décision américaine concernant l’AGOA (Initiative Américaine pour encourager le commerce extérieur avec les pays Africains).

Voici le texte intégral de ce communiqué dont une copie est parvenue à l’AMI:

« La République Islamique de Mauritanie a appris avec surprise et regret la décision du Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique de ne plus l’inclure, à compter du 1er janvier 2019, dans la liste des pays bénéficiant de l’Initiative Américaine pour encourager le commerce extérieur avec les pays Africains (connue sous le nom AGOA).

Cette décision motivée par «l’insuffisance des mesures prises en matière de lutte contre l’esclavage » est pour le moins surprenante. En effet, la Mauritanie a fourni, particulièrement ces dernières années, de grands efforts en vue d’éradiquer les séquelles de l’esclavage et a atteint sur ce plan des résultats indubitablement importants.

Aussi, la décision américaine ne peut être motivée que par des informations erronées, recueillies auprès de sources partisanes et sans crédibilité.

Certes la Mauritanie a, comme un grand nombre de pays, historiquement connu l’esclavage. Cependant, ce phénomène a disparu de la société mauritanienne et les séquelles qui ont subsisté de cette pratique sont en voie d’éradication grâce à l’efficacité des politiques que le Gouvernement a engagées à cet effet.

En conséquence, nous sommes confiants que les États-Unis d’Amérique, avec lesquels la Mauritanie entretient d’excellentes relations historiques empreintes de respect et de soutien mutuels, reconsidéreront leur décision à la lumière des informations disponibles ».

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *