La ministre de la culture et de l’artisanat participe aux festivités marquant la proclamation de la ville de Constantine capitale de la culture arabe

 La ministre de la culture et de l'artisanat La ministre de la culture et de l’artisanat, Mme Hindou Mint Aïnina a participé, jeudi dernier, à la cérémonie d’ouverture de la 2ème édition de la manifestation, « Constantine Capitale de la culture arabe 2015″, présidée par le Premier ministre algérien, M. Abdelmalek Sellal.
En marge de la manifestation, la ministre a eu plusieurs entretiens et réunions avec les représentants des pays du monde arabe présents à la manifestation. C’est ainsi qu’elle a rencontré son homologue algérienne Madame. Nadia Labidi pour discuter avec elle des questions portant sur le renforcement de la coopération, des échanges d’expériences et de partenariat notamment dans le domaine de la formation et d’échange mutuel de semaines culturelles entre la Mauritanie et l’Algérie.
Mme. Hindou Mint Aïnina a aussi eu des entretiens similaires avec les ministres Cheikha May Bint Mohamed El Khalifa, de Bahreïn et Latifa Lakhtar de Tunisie ainsi qu’avec le directeur général de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (Alecso), Abdullah Hamad Muhareb, le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Nabil El Arabi et des diplomates du Canada, du Sénégal, du Congo Brazzaville et de la Suisse.
La ministre a souligné à ses interlocuteurs la place de choix qu’occupe la Mauritanie dans le monde arabo-africain. Elle leurs a aussi affirmé le rôle prépondérant que joue la culture dans la préservation de la paix et le rapprochement des peuples avant de noter les grandes innovations amorcées en Mauritanie depuis les cinq dernières années notamment la convention pour la diversité des expressions culturelles, les semaines régionales et le festival des villes anciennes classées patrimoines par l’Unesco : Chinguity, Tichitt, Ouadane et Walata. La ministre a enfin révélé que son département s’attèle à restructurer, par le biais de la propriété littéraire et artistique, la place et les mécanismes du droit des créateurs culturels.
Notons que la troupe artistique qui a représenté la Mauritanie à cette manifestation a montré, à travers sa participation hautement appréciée, la diversité culturelle de notre pays.

Source: Ami

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge