La paix dans le nord du Mali au menu de la visite d’IBK à Alger

Le président IBK a rencontre le président du Sénat algérien, Abdelkader BensalahLe président malien Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé dimanche 22 mars à Alger pour une visite officielle de trois jours. Il a été reçu par le numéro deux de l’Etat algérien, le président du Sénat et il doit, au cours de cette visite, s’entretenir avec le président Abdelaziz Bouteflika. Ce déplacement intervient alors que les négociations d’Alger pour la paix dans le nord du Mali peinent à aboutir.

La dernière visite du président Malien Ibrahim Boubacar Keïta en Algérie remonte à un peu plus d’un an. A l’époque, il était le premier chef d’Etat reçu par Abdelaziz Bouteflika depuis l’hospitalisation du président algérien à Paris. Sa visite en pleine année d’élection présidentielle avait eu, pour l’opinion publique algérienne, un enjeu plutôt interne. Mais en une année, le contexte a évolué.

Les autorités algériennes veulent renforcer leurs relations diplomatiques avec le continent. Et les chefs d’Etat africains se succèdent dans la capitale depuis plusieurs mois. Mais surtout, Alger a passé huit mois à accueillir les négociations de paix entre les autorités de Bamako et les mouvements armés du Nord.

Le communiqué officiel publié dimanche annonce qu’IBK et le président Abdelaziz Bouteflika doivent discuter principalement des questions de paix et de sécurité dans la région sahélo-saharienne. Mais dans la presse algérienne, on estime que le président Bouteflika va tenter d’aider à faire aboutir l’accord de paix d’Alger. Les Mouvements de la coordination ont refusé de le parapher jusqu’à présent.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge