La Palestine devient le 123e membre de la Cour pénale internationale

4607169_6_a66b_dans-la-bande-de-gaza-le-31-mars-en-devenant_59f89c1ca1b7e274b0d9a38eaaa4a56aLa Palestine compte désormais officiellement parmi les 123 Etats membres de la Cour pénale internationale (CPI). Mais l’Autorité palestinienne ne déposera pas, du moins dans l’immédiat, de « plainte » visant la colonisation israélienne, comme l’avait annoncé début mars le ministre des affaires étrangères, Riyad Al-Maliki. « Nous ne cherchons pas la vengeance, mais la justice », a-t-il déclaré lors d’une conférence à l’Institut des sciences sociales (ISS) de La Haye, aux Pays-Bas, la veille de la cérémonie d’adhésion de la Palestine à la Cour, le mercredi 1er avril.

Une cérémonie symbolique, qui lui permet néanmoins d’agir désormais en qualité d’Etat au sein d’une organisation internationale et d’y disposer d’un droit de vote, contrairement à Israël, qui s’oppose à cette juridiction établie par traité et chargée de poursuivre les auteurs de crimes de masse commis depuis 2002.

Ramallah a adhéré à la Cour le 1er janvier, à la suite de l’échec d’une résolution du Conseil de sécurité visant à fixer un calendrier pour la reconnaissance de l’Etat palestinien et la fin de la colonisation israélienne. Israël et les Etats-Unis avaient vivement condamné la démarche, déniant à la Palestine la qualité d’Etat qui lui ouvrait les portes de la CPI.
Source: lemonde.fr

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge