La police convoque deux docteurs suite au décès suspect d’El Ghalya

La police judiciaire a convoqué les docteurs Mohamed Limam Ould Cheikh Maalainine et Sid’Ahmed Ould Mohamed Elmoctar qui exercent au Centre Ghaylananational d’Oncologie de Nouakchott pour les entendre sur les conditions,

jugées suspectes de la mort d’une patiente du nom de El Ghalya Mint Soueid’Ahmed. El Ghalya a été traitée d’un cancer de sein au Centrenational d’Oncologie jusqu’à guérison totale selon son frère, Mohamed Salem Ould Soueid’Ahmed. Au cours de sa période de convalescence un docteur qui répond du nom d’Omar Niang lui a administré une injection à la  Zoladex 3,6g à en croire le  frère de la défunte.  El Ghalya serait  décédée peu de temps après cette injection, qui aurait été déconseillée par ses médecins traitants. Rappelons qu’une plainte a été déposée contre le docteur Niang peu après le décès d’El Ghaliya.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind