La Présidence n’est pas plus légitime que le Sénat, dit le parlementaire Ould Ghadde

Ould GhaddeLe leader au sein du forum de l’opposition, le sénateur Mohamed Ould Ghadde,affirme que l’institution de la Présidence mauritanienne n’est pas plus légitime que le Sénat, dont le Conseil constitutionnel a déclaré la loi organique dernièrement adoptée par le gouvernement, afin de le renouveler, d’illégale.
La Présidence de la République et l’Assemblée nationale peuvent être moins légitimes que le Sénat, du fait que leur élection s’est déroulée dans une atmosphère non-consensuelle d’une part et que l’opposition a refusé de reconnaître ses résultats d’autre part, a-t-il ajouté.
Le sénateur a par ailleurs catégoriquement démenti, les allégations selon lesquelles, c’est le gouvernement mauritanien qui a mis à nu le dernier scandale de corruption relatif à la fourniture de bulletins de vote par une société britannique.
Les autorités sont demeurées figées sur ce dossier jusqu’au jour où la condamnation de la société britannique a été portée à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, a-t-il ajouté.
Le leader au sein du parti Tawassoul Cheikhany Ould Beiba a requis quant à lui, dans cette même conférence de presse organisée par le FNDU, l’organisation d’une enquête transparente et sérieuse sur le sujet de la fraude électorale.
Cette question fait partie de celles qui préoccupent chaque citoyen, a-t-il dit, exprimant son vœu de savoir où est parti son vote dans les élections, précisant que l’affaire de la transparence des scrutins, n’est pas seulement liée au passé ou au présent mais aussi à l’avenir du pays.
Il a rappelé à ce propos, leurs revendications passées appelant à attribuer à la CENI toutes ses compétences ainsi qu’à désengager totalement le ministère de l’intérieur de toute mainmise sur les scrutins.

Traduit de l’Arabe par  Cridem

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge