La réaction de Carlo Ancelotti après PSG-Stade Rennais (1-2) : « On est en crise »

Trés remonté après la défaite face à Rennes (1-2), Carlo Ancelotti n’a pas mâché ses mots en conférence de presse. Le coach italien promet des changements.

Plutôt serein après la défaite face à Saint-Etienne (1-2) et le nul à Montpellier (1-1), Carlo Ancelotti a radicalement changé d’attitude après le nouveau revers concédé face à Rennes (1-2). Cette fois, la pilule ne passe pas et le coach italien n’a pas masqué son mécontentement en conférence de presse. « Je suis très énervé », a lâché Ancelotti après la démonstration d’impuissance de ses hommes face à un Stade Rennais réduit à neuf dès la 52e minute. Mais Paris s’est montré incapable d’inverser la tendance et de mettre la main sur une rencontre qui lui tendait les bras. Le coach du PSG n’a pas cherché à protéger ses joueurs. Son discours ? Offensif et tranchant. « Nous ne sommes pas encore une équipe », a-t-il constaté pour la première fois de la saison. « On joue parfois de façon trop individuelle et c’est le problème. »

Ancelotti a refusé de remettre en cause ses options tactiques. Il n’a pas voulu non plus se cacher derrière l’absence d’Ibrahimovic ou la potentielle peur qui aurait pu crisper ses hommes confrontés à une série de mauvais résultats. Pour lui, le problème vient du niveau de ses individualités et de leur degré d’implication. « C’est incroyable. On n’a pas eu une bonne attitude sur le terrain », note Ancelotti. « Il n’y a pas eu de problème tactique. On a un peu changé le système parce qu’on n’avait pas Verratti, pas Motta. » Positionné juste devant la défense dans un rôle de sentinelle qu’il n’affectionne guère, Blaise Matuidi, si performant ces dernières semaines, a complètement sombré. Ce sont sur deux de ses pertes de balles que les Rennais ont inscrit leurs deux buts.

« Je vais changer quelque chose »

Avec un point pris en trois matches, le PSG laisse de précieux points en route. Son entraineur ne veut pas minimiser l’impact des trois contre-performances parisiennes. « On vient de perdre deux matches à la maison et ce n’est pas possible pour une équipe qui veut remporter le Championnat. Je n’ai pas peur de dire qu’on est en crise. Nous devons en sortir vite parce que le moment est difficile », a lâché un technicien italien excédé.

Pour briser la spirale négative, il promet de trancher dans le vif. « Il faut changer quelque chose et je vais changer quelque chose », promet-il. « Nous devons être plus attentifs, plus concentrés, plus déterminés, plus durs. » Ancelotti a regretté le manque « de vitesse et d’intensité ». « Nous ne sommes pas concentrés sur les difficultés du match, surtout à la maison », note l’entraineur d’un PSG qui a déjà laisser filer dix points cette saison au Parc des Princes. C’est énorme. Ancelotti le sait et semble déterminé à employer les grands moyens pour y remédier.

 

Source:Eurosport

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind