La Russie « très préoccupée » par des informations sur un raid israélien en Syrie

La Russie s’est dite jeudi « très préoccupée » par une information faisant état d’un raid israélien en Syrie et a affirmé qu’elle condamnerait cette attaque si l’information s’avérait exacte.

 

 

 

 

« La Russie est très préoccupée par les informations concernant des frappes de l’armée de l’air israélienne sur des sites en Syrie, près de Damas », a indiqué le ministère des Affaires étrangères russe.

Si cette information est confirmée, ajoute le ministère, « cela signifie que nous avons à faire à des frappes injustifiées sur le territoire d’un Etat souverain, ce qui viole grossièrement la charte de l’ONU ».

Qualifiant cet acte d’inacceptable, la Russie a indiqué avoir pris des mesures d’urgence pour éclaircir cette situation dans les moindres détails.

Damas a annoncé mercredi soir que l’aviation israélienne avait « directement bombardé » un centre de recherche militaire situé entre Damas et la frontière libanaise, pour la première fois en près de deux ans de conflit en Syrie.

« Un avion de combat israélien a violé notre espace aérien à l’aube et a directement bombardé un centre de recherche sur l’amélioration de la résistance et l’auto-défense dans la région de Jomrayah dans la province de Damas », a affirmé l’armée dans un communiqué publié par l’agence officielle Sana.

L’armée syrienne fait état de deux employés tués et de cinq blessés dans ce centre, qui a subi « d’importants dégâts » et dont le « bâtiment a été partiellement détruit ».

 

Atlasinfo

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind