La SAMIA bénéficie d’une convention particulière votée par le Sénat

senat

La société arabe des industries métallurgiques (SAMIA) vient de bénéficier d’une convention particulière votée par la chambre haute ce mardi dernier. Ce projet de loi autorise l’exportation de sa production minière en gypse vers les pays africains voisins.

Cette autorisation vise à réhabiliter et à redynamiser la SAMIA. Tout comme elle vise à exonérer les activités de la SAMIA de certains droits et taxes afin de lui permettre de s’acquitter de sa mission et de faire face au climat de concurrence qui concrétise la sous-région.
En contrepartie de ces avantages, la SAMIA s’engage à payer un impôt annuel global de l’ordre de 3% de son chiffre d’affaire à l’exportation. La durée de ce régime est de 10 ans, à partir de la date de sa promulgation.

Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, M. Mohamed Ould Khouna, répondant aux questions des sénateurs, a précisé que l’objectif de cette convention est d’aider la société à s’acquitter de sa mission et ce par son exonération de certains droits et taxes.

Avec ami

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge