La SNDE de Sélibaby lèse un citoyen dans ses droits

SNDE1Sy Alassane Mamadou  est  le   propriétaire d’une maison en construction dans le quartier au sud du lycée de Sélibaby, devenu victime par la SNDE de Sélibaby qui  le  privant  de son  droit d’accès à l’eau depuis le 25 avril soit cinq jours après le payement de sa dernière facture.
En effet   suite  à la  réclamation  de Mr  Mboyrik ould Lagdafh ,greffier en chef   au  tribunal  régional  de Sélibaby sur un terrain par lequel passe le   tuyau installé  par la société   l’eau  lui est coupée  pendant  qu’il a des travaux pour lesquels il est  autorisé  en référence à  l’autorisation de construire 091 du 8  décembre 2011  et malgré qu’il ne soit redevable de rien auprès de la société .ceci  en référence aux factures  en sa possession.
Lésé  dans ses droits  l’enseignant  n’a  ménagé aucun effort   pour régler   le problème  à l’amiable  avec le greffier en chef mais en vain.
 C’est ainsi qu’il  décida  de saisir  le Hakem de Sélibaby mais   reste  encore surpris par  l’inaction  de l’administrateur  qui  se réfère au planton de la délégation régionale de l’urbanisme comme si l’affaire concernait  deux  personnes  alors  pour ce  cas  il est  rendu victime  par une société  qui le prive  de  son droit  en tant que consommateur  au motif qu’un autre citoyen a des réclamation .
Le calvaire de ce citoyen en dit long. Et le moins qu’on puisse dire est que  la SNDE a agi dans l’ignorance des lois sur La  propriété   foncière  et celle liées  à la protection du consommateur .car il ne lui revient pas de trancher  comme ce fut ici le cas. Mais à l’administration. Et pourquoi alors lui couper l’eau avant la décision de l’administration ? C’est là toute la question.
Amadou Bocar ba Ba
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge