la suspension de la Mauritanie: Pour defaut de publication de rapport (EITIE)

Le Conseil d’administration de l’Initiative de Transparence dans les industries Extractives ITIE a décidé de suspendre la Mauritanie pour n’avoir pas respecté le délai de déclaration des rapports. Cette décision a été prise le 27 févier 2013 à Oslo en Norvège.

eiti_pcqvp En effet, après sa validation en Février 2012, la Mauritanie devait rattraper son retard en publiant les rapports 2010 et 2011.

La Coalition Mauritanienne PCQVP déplore cette suspension qui pouvait être largement évitée car elle concerne l’un des fondamentaux les plus simples de l’ITIE à, savoir la publication des rapports. Pourtant, la Coalition n’a jamais manqué d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les risques d’un tel retard.
Face à cette situation, la Coalition exhorte les différentes parties prenantes à redoubler d’efforts non seulement pour produire rapidement les rapports en souffrance (avant la prochaine réunion du Conseil qui aura lieu en Mai 2013 à Sydney) mais surtout pour permettre à la Mauritanie de mettre en œuvre les nouvelles normes ITIE.

Ces nouvelles normes ITIE qui seront adoptées à la prochaine conférence mondiale de Sydney permettront d’élargir le périmètre de rapportage de l’ITIE à travers une désagrégation de l’information non seulement par compagnie mais surtout par projet.

Maitre Mine Abdoullah
Président de la Coalition Mauritanienne PCQVP

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind