L’Agence Nationale d’Appui et d’Insertion des Réfugiés (ANAIR) renforce son programme dans la vallée du Fleuve

Du mercredi 29 au Vendredi 31 Aout 2012, une, mission de l’Agence Nationale d’Appui et d’Insertion des Réfugiés (ANAIR), conduite par Monsieur Mohamed Ould Sidi Mohamed, Représentant régional de l’agence au Brakna a sillonné les régions du Trarza et du Brakna en compagnie d’une équipe de la télévision nationale de Mauritanie.

L’objectif de cette mission était dans un premier temps de rendre visibles les réalisations de l’Anair dans le domaine agro Sylvio pastoral pour les seules régions du Trarza et du Brakna. D’autres missions suivront dans le même sens afin de capitaliser les réalisations et de pouvoir palier les insuffisances constatées et améliorer les conditions de vie déjà satisfaisantes des rapatriés. Rappelons qu’au Trarza l’Anair a déjà distribué 1497 vaches et 5524 vaches au Brakna.

Au Trarza cette mission s’est rendue sur le site de Medina Salam, où devait se tenir la répartition de 123 ha de terres cultivables au bénéfice des rapatriés des sites de Djamel Gani,Thiambene, Keka et Korway. Cette superficie représente une partie des terres cédées par l’Honorable député El Ghassim Ould Bellali au profit des populations rapatriées du Trarza.

La superficie cultivable des terres soit 90 ha, a été repartie en 5 parcelles distribuées aux rapatriés de la façon suivante : Djamel 30 ha, Gani 20 ha , Thiambene 20 ha , Keka 10 ha et Korway 10 ha.

Une partie de cette superficie a été occupée par les ouvrages du réseau d’irrigation, le réseau de drainage, l’endiguement parcellaire et les pistes.

L’opération est entièrement prise en charge par l’Anair sur le budget national. L’Anair qui a financé l’aménagement des terres, va également prendre en charge la mise en valeur de l’ensemble du Périmètre, notamment les engrais, le carburant destiné aux motopompes, les travaux du sol, l’achat des herbicides et des pesticides et l’encadrement technique.

L’objectif de cette opération étant l’insertion durable des rapatriés, il s’agira de rendre à travers cette vaste campagne les paysans rapatriés autonomes par l’apprentissage des techniques modernes en matières agricoles et d’irrigation et par une meilleure exploitation des terres et des récoltes.

Au cours de la même journée, l’Anair en partenariat avec l’Agence CASAMPAC lançait en collaboration avec les autorités régionales de la wilaya du Trarza un atelier de formation aux activités de la pêche artisanale maritime et continentale au profit de jeunes participants issus des sites de retour du Trarza et des communautés d’accueil. La cérémonie de lancement présidée par le Wali du Trarza et à laquelle participait Monsieur Ba Madine Directeur général de l’Anair est assurée par le Centre d’animation Sociale et d’Apprentissage aux Métiers de la Pêche Artisanale et Continentale (CASAMPAC).

Cette session de formation s’inscrit en droite ligne dans la Politique Générale du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, et contribuera à l’insertion durable des bénéficiaires dans le milieu économique et social du Pays. La formation qui durera 3 mois, profitera à 18 jeunes issus des sites de Keur Madiké, Thiambene, Djamel, Medina Salam, Gani, Gourel Moussa, Fada et Dabay Mbegnigue et dotera les jeunes participants de connaissances modernes dans le secteur de la pêche artisanale maritime et continentale.

A la fin de la formation les jeunes seront organisés en coopératives de pêcheurs artisanaux et bénéficieront de matériels et d’équipements modernes mis à leur disposition par l’Anair, leur permettant d‘amorcer leur insertion économique dans le secteur de la pêche.

L’Agence Nationale d’Appui et d’Insertion des Réfugiés (ANAIR) à travers son programme axé sur l’insertion durable a déjà organisé par le Passé plusieurs sessions de formation diverses et variées au bénéfice des paysans, des auxiliaires vétérinaires, des coopératives féminines et des éleveurs rapatriés dans le domaine de la santé animale, des techniques de conservation et de transformation des produits maraichers, la plantation d’arbres fruitiers, la formation en couture, en teinture, en gestion simplifiée, la formation aux techniques de traitement et de séchage du poisson frais etc…

Source: Cridem


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge