L’agresseur d’Ould Ghallawi écope de deux ans fermes

ndb tribunalIl ya un an à Nouadhibou, Ahmedou Ould El Ghallawi, un homme d’affaires de la place, est victime de plusieurs coups de poignards portés sur lui par Birame Fall, le chauffeur d’un des camions de sa société, venu lui réclamer six mois d’arriérés de salaires. Complètement découragé après plusieurs tentatives de convaincre son patron de lui régulariser sa situation afin de pouvoir subvenir aux charges de sa famille, le sénégalais a perdu son sang froid et n’a pas trouvé mieux que de charger son chef avec un tournevis le laissant gisant dans une mare de sang. Transporté d’urgence à Las Palmas, Ahmedou Ould Ghalawi s’est finalement rétabli de ses graves blessures. Devant la police, Birame Fall reconnaît sans détour les faits qui lui sont reprochés et explique son acte par le refus de son patron de lui payer son argent dont il  a tant besoin. Pour Ahmedou, contrairement à la version de Birame Fall, celui-ci aurait été mobilisé par des rivaux en affaires pour le liquider. La responsabilité de son action revient alors à ceux qui l’ont commandité pour l’agresser, selon lui. L’affaire a été jugée la semaine dernière au tribunal de Nouadhibou. Birame Fall a écopé de deux ans de prison pour tentative d’assassinat sur la personne d’Ahmedou Ould El Ghalawi. L’avocat de ce dernier a interjeté appel, estimant que les agissements de Biram et la lourdeur des charges qui pésent sur lui font que la peine doit être plus lourde.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge