L’agression contre Biladi n’est pas un acte ordinaire (Directeur de publication)

L’agression contre l’hebdomadaire mauritanien, Biladi, n’est pas un acte ordinaire, et elle suscite plusieurs interrogations, a affirmé son Moussa Ould Hamed, directeur publication Biladi (Mauritanie)directeur de publication Moussa Ould Hamed.

Dans une déclaration à Alakhbar, Ould Hamed, qui a précisé qu’il n’accuse personne en particulier, a rappelé que Biladi tient, depuis cinq ans, ses locaux à l’immeuble « Afarco » sans jamais subir un tel acte. Il a aussi noté que plusieurs agents de sécurité surveillent le bâtiment.

Des inconnus ont saccagés, dimanche dernier le siège de l’hebdomadaire Biladi à Nouakchott, avaient confié une source de l’hebdomadaire à Alakhbar. Les auteurs ont défoncé le porte manant aux locaux et éparpillé plusieurs documents retrouvés à l’intérieur, sans rien emporter avec eux.

Plusieurs journalistes se sont ensuite rendus sur le lieu en guise de solidarité avec nos confrères de Biladi.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind