Lakhdar Brahimi propose un dialogue entre Syriens dans un bureau de l’ONU


Le médiateur international sur la Syrie, Lakhdar Brahimi a proposé dimanche l’ouverture de pourparlers entre des représentants de la rébellion et « une délégation acceptable » du régime de Damas. M. Brahimi qui s’exprimait après une réunion avec le secrétaire général de la Ligue arabe au Caire a proposé que ces pourparlers se tiennent dans « les locaux des Nations unies ».

La proposition de Lakhdar Brahimi arrive après la multiplication ces derniers jours de déclarations de la part de l’opposition et du régime syrien sur la volonté d’ouvrir un dialogue. Vendredi, le bureau politique de la Coalition nationale syrienne, rassemblant les principales forces d’opposition, avait déclaré à l’issue d’une réunion au Caire que « toute solution politique excluait le président Assad et les hauts responsables de la sécurité et de l’armée ».

« Ces derniers doivent rendre des compte pour tous les crimes qu’ils ont commis », a indiqué la Coalition qui a ajouté que le dialogue s’ouvrira par contre avec tous les responsables et forces politiques et sociales n’ayant pas du sang sur les mains. Samedi le ministre d’Etat syrien pour la réconciliation nationale Ali Haydar a affirmé être disposé à rencontrer « toute personnalité syrienne présente à l’étranger ».

Il a toutefois indiqué que les négociations devaient se dérouler en territoire syrien. Damas avait par ailleurs indiqué que toute condition préalable au dialogue national était rejetée.

Source: RFI


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge