L’Algérie masse ses troupes dans son sud


Alger : En prévision du déclenchement d’une guerre au nord Mali, l’armée algérienne a procédé à un transfert massif de troupes vers sa zone frontalière sud.

Prés de 3000 soldats, des hélicoptères, des avions de combat et de transport tactique, ont été redéployés au sud et au sud ouest de l’Algérie, par l’ ANP , dans les zones frontalières avec le Mali, la Mauritanie et avec le sud marocain.

Selon le quotidien algérien Al Khabar, l’ANP entend multiplier ses capacités de contrôles dans ses régions lointaines, auparavant faiblement quadrillées, mues avec le temps, refuges et bases arrières d’un nombre important de groupes islamistes violents, et de gangs de tous genres, de trafiquants de drogues dures et d’êtres humains.

A cet effet, l’ANP avait mandaté des promoteurs privés pour réaliser des nouvelles bases militaires dans le sud, munies de pistes d’atterrissages pour avions de combats, de transport et de reconnaissances, ainsi que des centres de contrôle, de commandements avancés et d’intendance.

L’Algérie, craint que la guerre préparée au nord Mali, par la CEDEAO, avec soutien occidental, ne fasse replier vers son sol, les intégristes armées de leurs nouveaux matériels libyens et que cela ne la fasse, déstabilisée.

Le régime s’opposa farouchement à toute action armée dans la zone, mais dut sous les pressions françaises et américaines, fléchir.


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge