L’AMDH – Liberté d’expression : « Le journaliste ne doit pas souffrir de tabou »

RimwebRimweb: Tel est le propos de la présidente de l’Association Mauritanienne des Droits de l’homme(AMDH) Me Fatimata Mbaye tenu ce 25 juillet lors d’une conférence de presse. C’était à l’occasion de la présentation du rapport intitulé « Liberté d’expression : La Mauritanie face à ses engagements », effectué par l’AMDH durant deux mois de « façon très intense » a confié un des rapporteur de cette enquête. Parlant du droit à l’information et à l’expression des médias, Me Fatimata M. a fait savoir que « le journaliste ne doit pas souffrir de tabou ».
Estimant avoir travaillé sur ce rapport avec « impartialité » et de «  façon méthodique », l’AMDH recommande : l’effectivité des textes juridiques en Mauritanie, l’application de la loi de la presse, le passage au régime déclaratif entre autre. En attendant, place au suivi de ces recommandations.
Source Rimweb
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge