L’AMI licencie un journaliste après 36 ans de service (Mamouny Ould El Moctar)

La direction de l’Agence mauritanienne d’information (AMI) a décidé , mercrédi, du licenciement du confrère Mamouny Ould El Mocatr, pour des motifs liés à une activité de « concurrence déloyale ».
Dans une déclaration à l’ANI, le journaliste s’est dit surpris par cette mesure qu’il a qualifiée « d’arbitraire ». Il a également mentionné « qu’il a été recruté le 1er aout 1976 et qu’il a vu défiler tous les régimes, sans jamais avoir à subir de tracasseries et voilà qu’il est licencié le 23 mai 2012 sous un régime pluraliste pour des motifs futiles ».
Et le collègue Mamouny d’ajouter : « le directeur de l’AMI m’a demandé de cesser de traiter les sujets d’information liés à l’opposition et de ne plus suigner des articles traitant de tels sujets,, ce que j’ai balayé d’un revers de main, considérant qu’il s’agit d’une intimidation contradictoire avec l’esprit de liberté de la presse ».

Source: ani

 

Le SJM demande au directeur de l’AMI d’annuler le licenciement de Mamouny Ould Mocatr

Dans un communiqué rendu public , mercredi, le Syndicat des journalistes mauritaniens(SJM) a vivement condamné la mesure de licenciement du journaliste Mamouny Ould Moctar, considérant que ce dernier a fait l’objet d’une procédure violant le code du travail.

Le SJM a également demandé au directeur de l’Agence mauritanienne d’information (AMI) de revenir immédiatement sur la décision de licenciement du journaliste Mamouny qui a rendu de loyaux services , trois décennies durant, au sein de cette institution.

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge