Lamine Diack: «On veut diaboliser le Kenya»

Lamine DiackLe Sénégalais Lamine Diack, qui occupe la présidence de la Fédération internationale d’athlétisme depuis fin 1999, quittera ses fonctions ce dimanche pour laisser la place au Britannique Sebastian Coe, élu il y a quelques jours. Au micro de Christophe Jousset, envoyé spécial à Pékin, il aborde l’état de l’athlétisme mondial et réagit d’abord à l’affaire de dopage qui a éclaté mercredi 26 août.

Mercredi 26 août, les srpinteuses kényanes Koki Manunga et Joyce Zakary ont été provisoirement suspendues par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) à la suite de contrôles positifs durant les Mondiaux de Pékin.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge