Lancement de l’étude sur la stratégie nationale de développement du secteur privé

Les travaux de l’atelier d’étude sur la stratégie nationale de développement du secteur privé en Mauritanie, organisé par le ministère des affaires économiques et du développement avec LANCEMENT TVX DE DEV-RIMl’appui du projet d’amélioration de l’environnement de l’activité économique, ont été lancés lundi à Nouakchott.

La rencontre vise à assurer des échanges constructifs entre les représentants de l’administration, du secteur privé et des partenaires au développement d’une part et l’équipe d’experts chargés de la réalisation de l’étude, d’autre part, sur la méthodologie proposée pour son élaboration.
Il s’agit de recueillir les avis et suggestions pertinentes qui permettront de démarrer cet important exercice sur des bases solides prenant en compte les préoccupations et les attentes de l’ensemble des acteurs concernés.
» Les pouvoirs publics, conformément aux orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, entendent poursuivre les programmes et réformes visant l’amélioration des performances de notre économie nationale et, partant, les conditions de vie des mauritaniens, particulièrement les couches les plus défavorisées de la population « , a dit le ministre des Affaires économiques et du Développement dans son discours d’ouverture.
Il a souligné également, que c’est dans cette perspective que le développement du secteur privé – constitué d’entreprises citoyennes-, représente l’un des moyens les plus appropriés pour créer, d’une part, plus de richesses et d’emplois et assurer une redistribution plus équitable des fruits de la croissance, d’autre part.
« Conscient de la nécessité de relever cet important défi que le Gouvernement du Premier ministre, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, a décidé l’élaboration de la stratégie objet de notre rencontre d’aujourd’hui « , a-t-il ajouté.

Citant les mesures prises par les pouvoirs publics mauritaniens pour accélérer la croissance économique et améliorer la compétitivité de l’économie, notamment à travers un train d’actions et de réformes sur les plans structurel et institutionnel, le ministre a souligné aussi la création en janvier 2013 d’une zone franche à Nouadhibou, précisant que malgré ces avancées, le gouvernement est conscient que beaucoup d’efforts doivent être entrepris pour faire face aux contraintes qui entravent le développement du secteur privé.
» C’est dans cette optique que s’inscrit l’élaboration de la stratégie nationale de développement du secteur privé, la première du genre en Mauritanie dont les objectifs principaux sont l’amélioration du climat des affaires et de la compétitivité et de la productivité du secteur privé « , a-t-il indiqué.
Il a précisé également que la mise en oeuvre de cette stratégie doit faire de ce secteur le moteur d’une croissance créatrice de l’emploi et contribuant à la réduction de la pauvreté, avec la mise en évidence des opportunités de croissance par type d’activité, l’identification des contraintes d’ordre juridique, réglementaire, technique et financier ainsi que les principales réformes à entreprendre.

Source AMI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind