Lancement des journées de sensibilisation sur la Lutte contre la radicalisation et de promotion de la citoyenneté chez les jeunes en Mauritanie [PhotoReportage]

mjs_dsc_4767Le lancement des journées de sensibilisation sur la lutte contre la radicalisation et de promotion de la citoyenneté chez les jeunes en Mauritanieorganisé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports a été donné, ce vendredi 14 octobre àNouakchott, au cours d’une cérémonie officielle à l’hôtel Wissal présidée par le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Des journées de sensibilisation sur des jeunes sur les objectifs de développement durable pour promouvoir une participation efficace et plus constructive dans le dialogue social et économique se dérouleront ainsi du 14 au 16 octobre dans les trois wilayas de Nouakchott.

Financé par le Japon et mis en œuvre par le PNUD, en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, le projet de « lutte contre la radicalisation des jeunes et promotion de la citoyenneté en Mauritanie », est l’un des premiers projets en appui à la Stratégie de la jeunesse et des sports.

Compte tenu de sa taille (une année) et de sa portée géographique, il s’agit essentiellement d’un projet catalyseur qui se focalise principalement sur les organisations des jeunes dans les villes de Kaédi, Aleg, Rosso, Sélibaby, Tidjjkja et les trois wilayas de Nouakchott.

Donnant le coup d’envoi, le secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ould Vall Ould Abdi a fait savoir qu’en « dépit de la multitude des formes de violences et de radicalisation dans le monde, la jeunesse de notre pays est, dans une large mesure, restée à l’abri de ces fléaux… ».

Il a indiqué que l’objectif de ces journées de sensibilisation et des actions similaires qui seront réalisées au niveau de toutes les villes ciblées par le projet est, aussi, de diffuser l’esprit de citoyenneté, de tolérance, de fraternité conformément aux enseignements de notre sainte religion l’Islam. « Un tel programme de sensibilisation aura, a-t-il, fait remarquer, un impact positif sur les jeunes et sur le mouvement associatif opérant dans les domaines liées à la promotion de la jeunesse». Ould Abdilouera enfin l’appui apporté au département de la Jeunesse et des Sports par les partenaires techniques et financiers et en particulier le Japon et le PNUD.

Auparavant le Représentant du PNUD a souligné l’importance de ce projet : « le présent projet répond aux priorités nationales sur questions liées à la stratégie nationale de jeunesse et des sports(2015-2020) et en particulier aux aspects liés à la lutte contre la radicalisation des jeunes et la participation citoyenne. L’évolution du terrorisme dans la région du Sahel et la mondialisation de l’embauche des jeunes jihadistes nécessitent une action rapide de conscientisation des jeunes sur le danger du phénomène et leur implication dans la lutte contre le terrorisme ».

Les données de l’étude réalisée en 2015 sur les déterminants socio-économiques du terrorisme en Mauritanie montrent que les jeunes associent dans leur très grande majorité le terrorisme à l’ignorance et au crime, donnent une mauvaise image aux terroristes. Toutefois, plus des deux tiers des jeunes estiment que la Mauritanie est exposée au risque du terrorisme et parmi, les principales causes du terrorisme, l’étude a identifié la précarité des conditions de vie, la pauvreté et le chômage ainsi que la recherche de gain d’argent.

Plus de 44 % des jeunes interrogés ont lié le terrorisme à des dimensions religieuses comme la mauvaise interprétation de l’islam, des dimensions psychologiques telles que la manipulation par des groupes extrémistes et un sentiment d’injustice globale et envers les jeunes.

Le PNUD, a indiqué son représentant, est résolument engagé à appuyer les efforts du gouvernement pour lutter efficacement contre le terrorisme et créer les conditions d’occupation de la jeunesse en accompagnement des orientations de la stratégie Nationale de la Jeunesse et des Sports (2015-2020).

« Je suis persuadé, estime-t-il, que le lancement de journées sensibilisation sur les objectifs de développement durable pour promouvoir une participation efficace et plus constructive dans le dialogue social et économique » permettra une large concertation et une implication des jeunes sur les questions de développement durable en tant qu’acteurs et bénéficiaires du projet.

De son côté, le président du réseau régional des jeunes de Nouakchott, Hassen Ould Bihe a mis en exergue l’importance de ces journées de sensibilisation et le rôle que les jeunes à travers le réseau comptent jouer pour l’atteinte des objectifs. Il a salué l’approche du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui a, selon lui, associé les jeunes au début de la conception de la Stratégie Nationale de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs jusqu’à sa finalisation.

Enfin, il a assuré les responsables du Projet de la disponibilité des jeunes et de leur envie de démontrer leurs capacités afin d’aider au développement du Pays. Après la cérémonie d’ouverture, les officiels se sont retirés et ont laissé place à un exposé fort intéressant sur le Projet présenté par un expert du PNUD qui leur a permis d’avoir de nombreux éclaircissements.

Samedi et Dimanche, les participants vont se retrouver dans les différentes wilayas de Nouakchott pour débattre des questions de Lute contre la Radicalisation et Promotion de la Citoyenneté chez les jeunes en Mauritanie. Ils seront accompagnés par des experts qui vont donner des conférences.

RIMWEB,VOUS Y MÈNES EN IMAGES……….

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge