Lancement du projet Gestion intégrée des frontières : Lutter contre les crimes frontaliers

projet GestionL’hôtel Monotel a abrité mercredi 24 juin un atelier de restitution de la Stratégie Nationale de Gestion intégrée des frontières (SNGIF) organisé par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en partenariat avec le gouvernement mauritanien.

Mercredi dernier, l’OIM en partenariat avec le gouvernement mauritanien a organisé un atelier de restitution de la Stratégie Nationale de Gestion Intégrée des Frontières. L’objectif est de lutter contre les menaces frontalières et transfrontalières identifiées pouvant affecter la sécurité du pays.

Dans son mot de bienvenue, la Chef de mission de l’OIM en Mauritanie, Mme Anke Strauss a souligné en substance que la nature changeante et complexe des flux migratoires rend la gestion des frontières difficile et requiert une affaire collégiale qui doit impliquer toutes les structures de sécurité d’un pays. Selon lui, c’est seulement avec des actions communes et étroitement cordonnées qu’on peut proscrire les crimes frontaliers. Pour sa part, le coordinateur national du programme pour les migrations, M. Mohamed Abdellahi Ould Zeidane a rappelé l’objectif d’une telle rencontre qui est pour lui de mettre en place une structure précise et bien étudiée à l’effet d’assurer une gestion intégrée des frontières au profit de la société et des migrants. A l’issue de la série de discours, le travail proprement dit fut entamé, par la tenue d’ateliers. Il s’agissait surtout pour les séminaristes, de parvenir à des propositions et des recommandations pouvant contribuer à la gestion des frontières.

Cheikh Oumar NDiaye

Source: Lauthentic

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge