L’armée irakienne affirme avoir frappé le convoi du chef du groupe EI

Abou Bakr al-BaghdadiLes forces aériennes irakiennes assurent avoir bombardé « le convoi du terroriste Abou Bakr al-Baghdadi qui se dirigeait vers Karabla », dans l’ouest de la province d’Anbar près de la frontière syrienne. Le communiqué conjoint officiel de l’armée d’Irak précise que le numéro du groupe Etat islamique se rendait dans cette localité « pour participer à une réunion des commandants de Daech ». L’armée parle d’une « opération héroïque », mais précise que le sort du chef de l’organisation EI n’est pas connu. Al-Baghdadi est toujours vivant, selon l’agence de presse Reuters.

On ne connaît pas la date de cette possible frappe des forces irakiennes. Dans le passé, ces dernières ont déjà affirmé qu’Abou Bakr al-Baghdadi avait été blessé ou tué par des frappes, mais ces informations n’avaient jamais pu être vérifiées ou s’étaient avérées fausses. L’Agence France-Presse note que le communiqué irakien a été rendu public par une « cellule médiatique » fournissant des informations sur la guerre en cours contre le groupe Etat islamique. Il s’exprime au nom des ministères de l’Intérieur et de la Défense notamment.

La localité de Karabla est située sur le fleuve Euphrate, à environ 5 kilomètres de la frontière entre l’Irak et la Syrie. Cette possible frappe irakienne aurait été coordonnée avec les services de renseignement du ministère de l’Intérieur et le centre de commandement conjoint des opérations qui incluent les conseillers militaires de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

L’organisation EI, implantée à cheval entre les territoires d’Irak et de Syrie, a proclamé un « califat » sur les territoires qu’elle a conquis dans ces deux pays. Abou Bakr al-Baghdadi est le calife autoproclamé de cette entité, dont l’autre fief, côté syrien, est la ville de Raqqa, au nord.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge