« L’armée malienne à mitraillé les prêcheurs sans avertissement préalable » dit un responsable militaire malien.

Un haut responsable malien, ayant préféré garder l’anonymat a indiqué lundi à atlanticmedia, dans un appel téléphonique, que l’’armée malienne à mitraillé samedi dernier les prêcheurs du groupe Daawa et Tabligh sans donner d’avertissement préalable.

« J’ai été informé de l’immobilisation d’un tout terrain 4 x 4 provenant samedi soir, 8 septembre 2012 du territoire mauritanien au poste de Diabali, transportant un groupe de prédicateurs, mauritaniens pour la plupart. Avant de rejoindre le poste précité, j’ai entendu des tirs massifs.

Je me suis précipité sur le lieu pour constater que le bataillon a mitraillé les éléments du groupe. Quand j’ai demandé les mobiles de cette liquidation, j’ai été menacé de mort » a-t-il dit.

atlanticmedia

Source: LEVERDIQUE


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind