L’ASDM : « Il faut se battre pour que la drépanocytose fasse partie des priorités de santé en Mauritanie » selon Dr Mamadou Ndiaye

drepano ASDMRimweb: Le 14 mai dernier  l’Association de soutien au drépanocytaires de Mauritanie (L’ASDM) a célébré à Nouakchott la journée africaine de lutte contre la drépanocytose prévue initialement chaque 10 mai. La conférence tenue l’espace diadié a été animé par Dr Mamadou Ndiaye, Dr Cheikh Diouf, et Kébé Hacen(spécialiste des infections).
L’ASDM était représenté par son SG Moussa Diallo en absence de Mariam Wane présidente de l’ADSM en déplacement au Burkina Faso dans le cadre d’une rencontre du Réseau Africain de lutte contre la drépanocytose.
Cette conférence a été marquée par le plaidoyer de Dr Mamadou Ndiaye qui soutien cette association depuis 2005,« Il faut se battre pour que la drépanocytose fasse partie des priorités de santé en Mauritanie » expliquant entre autre que « cette maladie coûte chère ». Il recommande en outre à la société civile de « intéresser à cette maladie pour mobiliser l’opinion».
Le Secrétaire Général de l’ASDM Moussa Diallo a souligné l’absence de sponsoring des activités de sa structure témoignant que « la principauté de Monaco  est le seul partenaire qui nous aide ».
Prochainement au terme d’une autre formation, Dr Cheikh Diouf, et Kébé Hacen (spécialiste des infections) viendront grandir l’effectif des spécialistes de cette maladie.  Une façon aussi pour Dr Mamadou Ndiaye de préparer sans doute la relève sur le plan technique.
Awa Seydou Traoré
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge