- L’Assemblée Nationale adopte un projet de loi sur une convention relative à la circulation des personnes et des biens entre la Mauritanie et la Côte d’Ivoire

ould_ghoulam_vice_president_parlementAMI: L’Assemblée nationale a adopté, jeudi, au cours d’une plénière tenue, jeudi à Nouakchott, sous la présidence de M. Mohamed Ghoulam Ould El Haj Cheikh, un projet de loi sur la convention relative à la liberté de circulation des personnes et des biens entre la Mauritanie et la Côte d’Ivoire.

La convention, signée le 16 mars 2014, se compose de 11 articles précédés d’un préambule insistant sur la volonté des deux pays de redéfinir les règles de résidence et de circulation des personnes entre la Mauritanie et la Côte d’Ivoire, dans le but de développer les échanges commerciaux entre eux.

La convention stipule la suppression de visas d’entrée entre les deux pays ainsi que la carte de séjour, rappelant toutefois que les citoyens des deux pays désirant se rendre dans l’un ou l’autre pays doivent être munis de passeports ou de documents similaires comme la carte d’identité nationale, une carte consulaire ou une attestation d’identité.

Dans un exposé qu’il a présenté devant les députés, le ministre des affaires économiques et du développement, M. Sidi Ould Tah, ministre des affaires étrangères et de la coopération par intérim a insisté sur l’importance de cette convention qui offre aux citoyens des deux pays des conditions appropriées dans chacun des deux Etats.

Il a ajouté qu’elle constitue aussi un grand encouragement pour la dynamisation des échanges commerciaux entre la Mauritanie et la Côte d’Ivoire.

Le ministre a précisé que le ministère des affaires étrangères et de la coopération mènera une campagne de sensibilisation au sein de nos ressortissants établis en Côte d’Ivoire pour leur expliquer le contenu de la convention, appelant les députés à contribuer dans cette campagne.

Les députés ont rendu hommage à cette convention qui constitue, ont-ils dit, un cadre législatif pour la liberté de circulation et de résidence entre la Mauritanie et la Côte d’Ivoire où réside une grande colonie mauritanienne dont les membres s’adonnent, dans leur majorité, au commerce.

Ils ont en outre appelé à la mise en place d’un cadre général destiné à faciliter le transfert des capitaux et des biens de notre colonie dans les pays africains.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge