L’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou incapable de payer les petits entrepreneurs

ZONE FRANCHE - PETIT ENTREPRENEUR

Le siège de l’Autorité de la zone franche de Nouadhibou (AZFN) a connu ce lundi une « rébellion » dont le héros est un ressortissant d’un pays africain voisin venu réclamer, auprès d’un haut responsable de l’institution son dû suite à des travaux effectués dans le cadre des préparatifs d’une visite qu’une délégation d’investisseurs arabes avait effectuée dans la capitale économique.

Dans le même ordre d’idées, un cadre de la ZFN s’est plaint du mauvais français de son adjoint, incapable de rédiger un rapport et de comprendre le programme informatique utilisé par la zone franche.

Ces faits confirment certaines informations sur le non respect des critères de compétences dans le choix du personnel de la ZFN, ce qui hypothèque sérieusement l’atteinte des objectifs visés par sa création.

El Houssein Ould Kaem – Nouadhibou

Source : Elhouriya

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge