L’avant-garde des forces africaines se déploie à Gao et l’aviation française bombarde le domicile du chef d’ANsar Edine


Des soldats nigériens et tchadiens ainsi que des soldats maliens ont commencé, ce dimanche à se positionner  dans la ville de Gao reprise  hier samedi aux islamistes par des forces spéciales françaises et ceci sans affrontements avec les combattants du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (MUJAO).

Et selon ce qu’a rapporté l’agence France presse ce dimanche, citant le porte-parole de l’Etat-major de l’armée française, des soldats maliens, nigériens et tchadiens son présents actuellement dans la ville de Gao. Il a précisé que ces militaires africains ont été transportés par air et qu’ils sont passés par l’aéroport de Gao maintenant sous le contrôle de forces spéciales françaises..
Dans le même ordre d’idée, l’aviation française a bombardé des positions à Kidal et dans l’extrême nord supposées être des positions des groupes islamistes armés. Une source citée par l’Agence France presse a indiqué que ces frappes aériennes ont surtout détruit le domicile du chef d’Ansar Edine, Iyad Ag Ghali et une caserne supposée être sous son contrôle.
Source : AVEC AGENCE

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge