Le Barça s’impose à Malaga (1-3) et termine la phase aller avec 55 points (record)


En s’imposant sur le terrain de Malaga (1-3), le FC Barcelone a conclu la phase aller de l’exercice 2012/2013 avec 55 points sur 57 possibles. Un record.

 

 

Seul sur sa planète, le Barça… Si l’on excepte le match nul concédé le 7 octobre face au Real Madrid (2-2), le club catalan a bouclé la phase aller de l’actuel exercice après avoir remporté toutes ses rencontres. Au terme de cette 19e journée de championnat, les Blaugrana totalisent donc 55 points sur 57 possibles après une nouvelle démonstration de force à Malaga (1-3). Car au-delà du score, sur la pelouse du 5e du classement, les partenaires de Lionel Messi ont comme toujours affiché la sérénité et la confiance qui les caractérisent tant. Et le Barça remporte du coup le premier des trois affrontements face à Malaga en dix jours (ndlr : ils se rencontreront en Coupe du Roi).

Comme souvent, c’est le désormais quadruple Ballon d’Or, Lionel Messi, qui a montré la voie à ses coéquipiers. Bien aidé, certes, par la fébrilité andalouse. Ignacio Camacho prolongeant les fêtes de Noël en adressant une passe décisive à l’Argentin, lequel n’avait plus qu’à dribbler Willy Caballero pour ensuite pousser le ballon dans le but vide (25e). Sans donner non plus l’impression d’être dépassé par la fougue catalane, Malaga subissait trop le jeu pour conserver son audace du début de match.

Inéluctable

D’abord positionné assez haut, le bloc andalou reculait progressivement. Barcelone prenait totalement le contrôle des débats et gérait tranquillement un avantage qui aurait pu être doublé si Cesc Fabregas avait cadré son tir après l’ouverture du score (29e). Pantois sur le coup, Willy Caballero l’était encore plus au retour des vestiaires quand, cette fois-ci, l’ancien Gunner trouvait la faille pour le 2-0 (50e).

Malaga était incapable de mettre le Barça en danger malgré une nouvelle tentative ratée d’Eliseu (60e), déjà malheureux sur un face-à-face avec Victor Valdes en début de match (9e). Le match se musclait mais la technique barcelonaise reprenait le dessus : Thiago Alcantara corsait l’addition après un une-deux avec Lionel Messi (82e). La jolie réduction du score de Diego Buenanotte, sur coup franc direct (89e), n’était qu’anecdotique. Avec 18 victoires sur 19 possibles, 11 points d’avance sur l’Atletico Madrid – qui a battu Saragosse (2-0) – et 18 sur le Real, le Barça est en train d’écrire cette saison une nouvelle page de sa légende. Et on connaît déjà la fin.

 

Eurosport

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge