Le Canada n’écarte pas de s’impliquer militairement dans le conflit au Mali

 Le gouvernement canadien songe à envoyer des militaires canadiens pour entraîner une force africaine dont la mission serait de reprendre une vaste portion de territoire au Mali de l’emprise d’une branche d’al-Qaïda. 

Le ministre de la Défense, Peter MacKay, a expliqué dimanche à Halifax que des discussions importantes avaient cours sur le type d’aide militaire qui pourrait être offerte par le Canada dans ce secteur.

Les Nations unies ont décidé récemment d’appuyer une proposition de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO) pour l’envoi de 3300 soldats dans la région.

Les forces spéciales canadiennes ont pris part au Mali à plusieurs missions de formation avant le coup d’État de mars dernier ayant mis en place un gouvernement intérimaire chancelant. Le nord du pays est tombé aux mains de rebelles islamistes liés à al-Qaïda dans le chaos qui a suivi le coup d’État dans la capitale.

 

 Atlasinfo

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind