Le Commerce Électronique ou le E-commerce

e_commerce_electroq_00_06L’irruption d’une nouvelle forme de commerce règne. Des réseaux sociaux s’évertuent à s’ouvrir davantage au reste du monde en prônant un système commercial multilatéral et équitable pour tous. Si la disparition des magasins physiques n’est pas pour aujourd’hui, ni demain, le ralentissement de ce type de commerce est notable dans le monde entier.
Le e-commerce, cette dénomination anglaise plus usitée pour parler du commerce électronique, connait en effet, un boom assimilable à un phénomène mondial. Il s’agit du commerce en ligne ou à distance, appelé parfois cybercommerce.

Et en signifiant tout échange pécuniaire de biens, de services et d’informations par l’intermédiaire des réseaux informatiques, notamment internet. La Mauritanie, même si c’est encore timidement, ne déroge pas à la règle, il y a des sites marchands qui occupent la place. A l’image de ce couple qui a investi le e-commerce avec une panoplie d’offres.
La déclinaison des services offerts par ce nouveau business est au prorata de la créativité et de l’intelligence de ses concepteurs. Ils peuvent porter sur la production, la promotion, la vente, la vente des produits et les échanges via des réseaux de télé communication ou informatique.

En d’autres termes, une infinité de possibilités. On peut quasiment tout y vendre ou acheter. Dans le pays plusieurs dizaines de sites offrent divers services allant de la commercialisation, de matériels neufs et d’occasions, de produits locaux transformés, de l’assurance automobile en ligne, du shoping, de restauration, réservation d’hôtel, de location ou d’achat de véhicule.
Marième et son mari font du e-commerce, ils le font « de la vente jusqu’à la livraison de divers articles, comme la céramique, l’électroménager et le la vente de véhicules tous terrains ». Les débuts sont encore sommaires.
Pour l’instant, le e-commerce ne représente qu’une infime partie du commerce de détail. Mais les perspectives d’avenir sont meilleures pour ce genre d’activités. Ceci n’est un secret pour personne pour qui connait la force du réseau des réseaux. Mieux faire ses emplettes sur le net est devenu tendance !

L’effervescence du web est une réalité. A cela s’ajoute l’essor du paiement électronique qui annihile la contrainte liée au paiement online qui créait beaucoup d’appréhensions dans un pays où le taux de bancarisation n’est pas très élevé. C’est pour cela que le cash est aussi utilisé comme moyen de paiement.
L’analphabétisme qui peut aussi être un frein, est réduit par la mise en place d’appel de service client. En conséquence, plus d’e-acheteurs et un plus large choix de services offerts. Le e-commerce qui tisse lentement et surement sa toile, est un secteur qui croit à un rythme exponentiel et peut devenir une niche à très haut potentiel commercial. Les mauritaniens gagneraient à y être plus regardants.

Source: Cridem

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge