Le Commissaire aux Droits de l’Homme et à l’Action Humanitaire souligne l’important rôle joué par le Président de la République en faveur de la paix

Humanitaire Le Commissaire aux Droits de l’Homme et à l’Action Humanitaire, M. Cheikh Tourad Ould Abdel Malick a prononcé, mardi, une déclaration à l’occasion du colloque international sur l’esclavage, la traite négrière et le colonialisme qui se tient du 25 au 27 juillet 2016 à Banjul (Gambie).
Le commissaire s’est félicité à cette occasion, de l’initiative de la République islamique de Gambie visant l’adoption d’un projet de résolution sur ces différentes questions par l’Assemblée générale de Nations unies en septembre prochain.
Il a également souligné l’important rôle joué par Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République en faveur de la paix, du développement et des droits de l’homme en Afrique.
Le Commissaire a ajouté que le projet de résolution doit comprendre le devoir de mémoire au profit des victimes de la traite négrière et de la colonisation ainsi que le droit à la réparation.
Les travaux du colloque se sont déroulés en présence de la ministre de la Justice de la République islamique de Gambie, de l’Ambassadeur gambien auprès des Nations Unies et de représentants des Etats de l’Union Africaine.
Il est à rappeler que le Commissaire est accompagné au cours de ce voyage par une délégation de son département comprenant M. El Houssein El Hacen Dieng conseiller chargé du renforcement des capacités et M. Isselmou Ould Salihi, Coordinateur du Centre d’Information, de Sensibilisation et de Documentation.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge