Le corps de la santé demande des moyens de protection

Health workers wearing protective clothing prepare to carry an abandoned dead body presenting with Ebola symptoms at Duwala market in MonroviaL’union générale du travail et la santé a demandé aux autorités sanitaires du pays de mettre à la disposition du corps médical les moyens de prévention et de protection afin de faire face aux graves maladies virales et autres qu’il est appelé à rencontrer dans l’exercice de leur métier.
Dans un communiqué publié mercredi, l’union met en garde contre tout laxisme de nature à exposer au danger les travailleurs en particulier et les citoyens en général.
L’union justifie la prise des mesures sollicitées par la récente apparition dans le pays de maladies d’origine virale comme par exemple la fièvre de la dingue, celle de la vallée du Rift et récemment d’information faisant état de l’existence de cas de fièvre Crimée Congo, une information démentie cependant mardi par les autorités du pays.
L’union rappelle enfin que c’est ce corps médical qui s’expose au danger auquel refuse le ministère de la santé l’indemnité de risque pourtant approuvée en 2011 par le gouvernement dans le cadre de l’accord signé entre les deux parties.
Source: Sahara Media

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge