Le CRAN salue la libération de Biram

Conseil Représentatif des Associations Noires de FranceLe Conseil Représentatif des Associations Noires de France – CRAN salue le jugement rendu ce mardi 17 mai 2016 par la cour suprême mauritanienne, prononçant « l’élargissement »  du militant abolitionniste Biram Ould Dah Abeid, par ailleurs président de l’IRA, organisation de lutte contre l’esclavage en Mauritanie, laquelle peine à être reconnue par les autorités mauritaniennes.

La requalification des faits par la haute juridiction a consisté à revisiter le chef d’accusation : « appartenance à une organisation non reconnue et  rébellion contre la force publique » pour  retenir en définitive : « attroupement maintenu après les premières sommations ».

Tout en nous félicitant de la hauteur prise par la Cour Suprême sur les considérations politiciennes qui, malgré la loi d’abolition de 1981, et celle de 2007 criminalisant l’esclavage, continuent de nier l’existence de l’esclavage en Mauritanie.

Nous osons espérer que la libération de Biram OuldDah  Abeid permettra d’autres levées d’écrou de militants de lutte pour les droits humains et inaugurera l’apaisement indispensable du climat social en Mauritanie, apaisement que nous appelons de tous nos vœux.

Guy Samuel NYOUMSI

Président de Solidarité Africaine  de France

Vice-président du Conseil Représentatif des Associations Noires de France (CRAN)

Chargé des relations avec l’Afrique et des Affaires internationales 

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge