Le dialogue politique toujours à la Une

presse-journaux-rimLa presse parue en Mauritanie cette semaine est revenue sur les démarches préliminaires visant à créer les conditions d’un dialogue politique entre le pouvoir et le Forum National pour l’Unité et la Démocratie (FNDU)-un vaste rassemblement composé de partis politiques, organisations de la société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes.
Certains partis membres de ce collectif, à l’image du Rassemblement des Forces Démocratiques, ont désapprouvé la première rencontre entre le gouvernement et le président du FNDU, maître Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny.
Sceptique par rapport aux perspectives de réussite de la tentative, le quotidien « l’Authentique » du vendredi s’interroge « quel dialogue pour quelle sortie de crise ? ».
Pour ce journal « il semble de plus en plus évident qu’on s’achemine vers la tenue d’un dialogue entre le pouvoir et l’opposition. Prémisses de cet état de fait, la rencontre poussive jeudi dernier, entre le ministre Secrétaire Général de la présidence, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf et le président du forum de l’opposition démocratique.
Cependant, ce dialogue semble entamer aujourd’hui l’union sacrée de l’opposition ».
Pour sa part, l’hebdomadaire « Le Calame » du mercredi fait parler en page « Une » le leader du Pacte National pour la Démocratie et le Développement (PNDD-ADIL), Yahya Ould Ahmed Waghef, ex premier Ministre. Dans un entretien exclusif, celui-ci estime que « les résultats de la réunion du 02 décembre ont donné raison au Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), en confirmant que le pouvoir ne cherche pas à réunir les conditions d’un dialogue sérieux ».
Très en verve « l’Authentique » revient à la charge pour noter « qu’une partie de l’opposition a accepté d’aller au dialogue. Finalement,  c’est  toujours les mêmes qui acceptent de s’aligner. Cette frange de l’opposition a montré combien elle est capable de se renier. Finalement, la révolution tant scandée ne sera pas. Et pour cause, le courage manque à ses initiateurs ».
Source : Mauritanies1

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge