Le Film Retour Sans Cimetière du Réalisateur Djibril Diaw aux Rencontres à la 9ème édition du Festival du Cinéma Euro-Africain, à N’djaména (Tchad) Du 24 avril au 7 mai 2015

Djibril DiawAprès avoir remporté le prix spécial du jury en décembre dernier au festival Docs Afrique à Paris, ce film au titre lugubre a été tourné dans les villages de Donaye dans la commune de Dar-El Barka. « Retour Sans Cimetière » est une chronique poignante et sans concessions sur la vie et le retour de ces mauritaniens-là qui ont été déportés pendant les évènements de 1989.
A leur retour dans leur Village Donaye, ces derniers ont trouvé que leur cimetière a été récupéré et transformé en un vaste champ d’agriculture par un homme d’affaire. Ils sont désormais obligés de traverser le fleuve Sénégal, avec leurs dépouilles mortuaires en pirogue pour ensevelir leurs morts.
« Retour Sans Cimetière » sera au rendez-vous du 24 avril au 7 mai 2015, à la 9 édition du Festival du Cinéma Euro-Africain, à N’djaména. Qui a pour thème « La démocratie et le développement », Cette rencontre a pour but d’interpeller et de faire réfléchir, avec la projection de films de réalisateurs africains et européens, sur les liens qui unissent le respect des droits humains fondamentaux, la bonne gouvernance et le développement économique et social.
Durant deux semaines, une dizaine de films et de documentaires euro-africains seront projetés gratuitement au Cinéma Normandie, à l’Institut Français du Tchad et dans les maisons de quartiers de Chagoua et Djari à N’Djaména.
Des projections itinérantes se dérouleront également en province dans les régions du Batha, du Guéra et du Mandoul. Le Festival participera ainsi pleinement à l’objectif de promotion des valeurs qui lient les peuples de l’Afrique et de l’Europe.
Il contribuera au dialogue, à travers la culture, entre l’Union européenne et la société tchadienne. La culture et le dialogue constituent en effet, pour l’Union européenne, des éléments clefs du développement économique et social d’une nation.
Le Festival constitue aussi un soutien à l’essor culturel en Afrique et en Europe, appuyé notamment dans le cadre du partenariat de Cotonou entre l’Union européenne et les Etats ACP par le programme Intra-ACP du Fonds Européen de Développement.
Diop mohamedou Abou dit HBodiel ( hebdomadaire- Mauritanoix)

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge