Le FNDU répond à l’UPR et à son candidat

fndulogoLe Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) n’a pas attendu longtemps pour répondre aux accusations portées contre lui selon lesquelles, le Forum « confisque les cartes d’identité des citoyens et achète les consciences avec l’argent douteux » et que « le pouvoir doit recourir à la force publique contre lui». 

Dans un communiqué rendu public ce mardi 17 juin, le Forum a indiqué que « ceux qui achètent les consciences et distribuent l’argent dont l’origine est douteuse sont connus de tous ». Le Forum considère comme une « légèreté » les menaces et les accusations dressées contre lui par le président de l’UPR et son candidat.

Poursuivant sa défense, les partis membres du Forum ont souligné que « Les mauritaniens veulent un président qui possède un minimum de valeurs morales, qui a un discours autre que les insultes et les injures ; un président qui n’a pas de foreuse ; un président dont les fils ne tirent pas à balles réelles sur les citoyens sans être inquiétés, un président qui ne s’expose pas aux ‘’balles amies’’ dans des lieux et des circonstances obscures et douteux ».

Pour les partis réunis au sein du Forum, bien qu’observant le boycott, le candidat Aziz « ne voit plus, comme concurrent dans cette élection, que le FNDU » et « son discours est tombé si bas dans les insultes et les invectives indignes de qui possède le moindre respect pour lui-même, à plus forte raison un Président de la République, candidat à sa propre succession ». Enfin, le Forum estime que » la preuve la plus probante de la réussite du boycott « est l’hystérie qui s’est emparée du candidat du pouvoir, Mohamed Ould Abdel Aziz ».

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge