Le gouvernement procède à la démolition du second lot des écoles publiques vendues

écolesLe gouvernement mauritanien poursuit les opérations de démolition des écoles publiques vendues aux enchères à des hommes d’affaires, à la fin de l’année dernière.
L’accord de vente de ces établissements scolaires, les plus anciens de la capitale, prévoyait la remise du gouvernement des espaces dégagées à leurs nouveaux propriétaires, après les opérations de démolition et de terrassement.
Ainsi, après avoir terminé avec l’école I, située dans les alentours de la Polyclinique, les autorités publiques ont commencé la démolition de l’école II, utilisée au cours de ces dernières années comme Annexes de la faculté des lettres modernes et des sciences humaines.
Des bulldozers et des dizaines d’ouvriers ont réalisé ces opérations de démolition, consistant en premier temps à enlever les portes, les fenêtres et les toits des bâtiments, avant leur destruction totale par les engins.
L’école II avait été répartie lors de sa cession en 5 parcelles. Le gouvernement avait motivé à l’époque la vente de ces établissements scolaires par leur inadéquation à la mission pédagogique notamment en raison de leur emplacement dans un secteur bruyant.
L’opération de vente avait suscité à l’époque une vague de critiques de la part des opposants, surtout qu’elle est intervenue au cours de 2015, déclarée officiellement par les pouvoirs publics, année de l’enseignement.
D’autres blogueurs ont toutefois jugé que la création de conditions propices à la mission pédagogique doit être une priorité des dirigeants du pays.
Toujours est-il qu’avec la démolition de l’école II, un symbole du rayonnement scolaire, demeuré présent au cours des dernières décennies, se trouve rayer de la carte scolaire.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge