Le groupe EI annonce la mort d’Omar le Tchétchène

eiéOmar al-Chichani (Omar le Tchétchène), l’un des commandants les plus en vue du groupe Etat islamique a été tué en Irak. C’est ce que rapporte l’agence Amaq, liée à cette organisation, qui n’a pas précisé quand. Sa mort «probable» avait déjà été annoncée . Si elle est confirmée, elle est un nouveau coup porté à l’EI, car il était un stratège et un personnage emblématique de l’organisation.

Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

Omar le Tchétchène avait tout pour devenir un personnage légendaire. D’abord un visage, mangé par une barbe rousse, ce qui lui vaudra son deuxième surnom d’« Omar le Roux ».

Et puis une histoire, celle d’un enfant de mère musulmane tchétchène et de père chrétien géorgien, né en 1986 dans une petite vallée du Caucase, au nord-est de la Géorgie, la vallée du Pankissi. Cette vallée que certains, notamment les Russes, considèrent comme un haut lieu du terrorisme islamiste.

Tarkhan Batirashvili, de son vrai nom, s’est engagé à 21 ans dans l’armée géorgienne. Il se distingue particulièrement lors de la guerre entre la Géorgie et la Russie en 2008. Mais en 2010, il est arrêté et condamné pour détention illégale d’armes. Souffrant de tuberculose, il sort de prison seize mois plus tard. Il disparait alors, pour réapparaitre en 2013 en Syrie, au sein du groupe Etat islamique, sous le nom de Abou Omar Al-Chichani.

Grâce à ses talents de stratège, il est rapidement nommé émir pour le nord de la Syrie. Puis il devient l’un des chefs militaires de toute l’organisation. Les exploits supposés d’Omar le Tchétchène étaient largement utilisés par la propagande du groupe Etat islamique pour attirer dans ses rangs de jeunes Caucasiens.

En mars dernier, les Etats-Unis avaient annoncé que ce cadre de l’organisation terroriste avait « probablement » trouvé la mort dans un bombardement. Mais l’Observatoire des droits de l’homme, basé en Angleterre, mais disposant d’un vaste réseau en Syrie, avait démenti. Cette fois-ci, c’est le groupe Etat islamique qui l’annonce, dans un communiqué que les spécialistes considèrent comme fiable.

Source: Rfi

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge