Le Marathon International de Nouadhibou finance une course pour la journée du SPORT et de la JEUNESSE du 04 avril 2015

marathon_nouadhibou_logoNous avons appris l’information et avons contacté Mr Haidara pour des détails et lui avons posé d’autres questions auxquelles il a accepté de répondre.

CRIDEM : Bonjour Mr Haidara pourquoi vous n’avez pas parlé de cette course et pourtant vous avez été invité le jour de la course à parler à la télévision dans le journal arabe de 20h. Pouvez-vous dire aux lecteurs de CRIDEM les temps forts de cette course ?

HAIDARA : Monsieur NDIAYE merci pour l’attention que CRIDEM (notre partenaire) nous réserve et cela depuis plus de 4 ans. Le 02 avril 2015 les deux délégués régionaux M. NAVA de la Jeunesse et des Sports et M. El MAMI de la Culture et de l’Artisanat sont venus au bureau du marathon nous demander de prendre en charge l’organisation des courses de la journée nationale de sport.

Après avoir contacté les volontaires du marathon, notre marathon a fourni une partie des besoins exprimés qui sont les t-shirts, les dossards, les coupes et les cartons d’eau pour faire deux courses au stade le jour de la Journée Nationale du Sport. Nous avons puisé dans la réserve de t-shirts et de dossards destinée aux employés d’un important sponsor de notre marathon.

CRIDEM : Pourquoi demander au marathon International de Nouadhibou de financer une course de la journée nationale du Sport ?

HAIDARA : C’est une excellence chose qu’il faut encourager car le marathon soutient la politique de notre gouvernement et le marathon doit apporter sa pierre dans la construction nationale. Nous comprenons que notre jeune pays n’est pas à mesure de tout prendre en charge. Notre marathon est très heureux d’avoir eu la possibilité de participer à l’organisation de ces courses qui nous ont permis de déceler beaucoup de talents. Je profite de cette occasion pour demander aux bonnes volontés d’aider à travers la Délégation Régionale de la JEUNESSE et des SPORTS de Ndb ces jeunes qui sont capables de nous représenter dans les courses internationales (voir les images).

Le Marathon International de Nouadhibou est en effet une structure composée de volontaires surtout des jeunes de notre ville qui veulent promouvoir le sport national. Cette structure, avec le temps, a acquis une notoriété nationale et internationale DIEU merci. Avec la présence à Nouadhibou à la 5 éme du 15 mars passé des Ambassadeurs Extraordinaires et Plénipotentiaires et Diplomates des pays amis et frères de la Mauritanie comme le Mali, le Sénégal, le Maroc, la France, l’Espagne, les Etats Unis d’Amérique et d’autres pour donner les coups d’envois des courses et la remise des prix et trophées aux meilleurs coureurs est une confirmation. Pour plus de détails merci de consulter ce lien : http://www.cridem.org/C_Info.php?article=668482

J’invite tous les jeunes mauritaniens à faire dans chaque capitale régionale un petit marathon qui grandira. Il faut que ce marathon passe par la Délégation de sport de la wilaya où résident les initiateurs du projet de marathon. Notre marathon étant le plus âgé partagera avec eux notre expérience et notre carnet d’adresses si et seulement si une transparence et un sérieux sont mis en évidence dans la gestion du jeune marathon qui souhaitera travailler avec nous.

CRIDEM : certains ont dit que c’est plus un marathon scolaire, que vous n’avez pas laissé les journalistes entrer dans le stade, qu’avez-vous à répondre ?

HAIDARA : Notre marathon a fait courir plus de 2 700 personnes. De 06 heures du matin à 13h 20mn c’était l’ordre absolu et irréprochable. Malheureusement chez nous il y’a des kafkaïens, des personnes indisciplinées qui sont allergiques à toute organisation d’un rassemblement humain bien gérée et structurée. Je préfère vous répondre en 2 points s’il vous plait bien que ce que certains disent n’a aucune importance :

1 – : En effet il y’a eu plus 1 400 collégiens et lycéens et adolescents dans la seule course de 5 Km sur les 2 700. C’est fait consciemment avec Madame Savia BAMBA la Directrice Régionale de l’Enseignement National (DREN). Cela s’explique par le fait que c’est dans les lycées, les collèges et les universités que l’on peut trouver les meilleurs jeunes athlètes, notre marathon a décidé de plus les intégrer. Ces élevés et étudiants seront demain les dirigeants de notre pays et je pense qu’il est meilleur d’avoir des responsables et leaders qui font le sport dès leur jeune âge.

Il nous a été donné de remarquer que beaucoup de mauritaniens à partir de l’âge de 38 ans souffrent de certaines maladies dues à la sédentarisation et surtout le manque de pratique du sport. Ces maladies coutent très chères au budget national de notre pays (le contribuable) par les soins gratuits offerts aux populations partout en Mauritanie, par les salaires des travailleurs du secteur de la santé, par l’achat des médicaments couteux, par l’entretien couteux des hôpitaux, des dispensaires, des centres de santé, par la construction de nouveaux centres de santé et d’hôpitaux.

Pour avoir impliqué ce grand nombre d’élevés et d’étudiants pour la première fois dans l’histoire de notre pays et la venue de nos hôtes, cela devaient être l’occasion à nos journalistes non seulement de féliciter tous les volontaires du marathon mais de soutenir désormais le marathon qui est en fait le leur. Le Marathon International de Nouadhibou est lié avec la DREN par une convention de partenariat que tout journaliste peut consulter dans nos bureaux.

2 – : Certains journalistes qui croient que les mauritaniens ont peur de leurs plumes se trompent sur ma modeste et petite personne. J’aime rester : « un modeste et ignorant citoyen (électron libre) à la recherche de mes repères ». De ce fait quand il s’agit de faire respecter un minimum de norme de sécurité pour plus de 25 diplomates dont la grande majorité a fait le voyage de Nouadhibou pour le marathon cela ne doit pas fâcher une personne raisonnable et à plus forte raison un journaliste.

Venir et dire que je suis journaliste ne permet pas de laisser une personne inconnue par notre organisation d’aller s’assoir avec nos hôtes (les Autorités et les Diplomates et …). Tous les autres journalistes qui étaient patients comme ceux des TV, radios, sites par exemple ont eu accès au stade une fois les Autorités et les Diplomates sont installés. Je me suis bien impliqué car la sécurité de mes hôtes est très importante. Je ne tiens pas à décevoir mes invités qui ont investi une grande confiance sur ma petite personne. Si nos journalistes ne le comprennent, je suis désolé.

Je saisis cette occasion pour remercier le peuple et le gouvernement du Royaume d’Espagne qui nous ont donné un hélicoptère pendant plus de 3heures si l’on sait qu’un hélicoptère est loué à 20 000Euros à l’heure et encore mille mercis à l’Ambassade du Royaume d’Espagne.

Source: CRDM

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge