Le ministre de l’Education nationale se réunit avec les présidents des centres du Baccalauréat

wezir ensegnmaLe ministre de l’Education nationale, M. Isselmou Ould Sidi El Moctar, a tenu, samedi soir, une réunion, dans les locaux de la direction des Examens et des Concours, avec les présidents des centres du Baccalauréat.
Au cours de cette réunion, le ministre a exhorté les présidents des centres à s’acquitter de leur mission dans le cadre de la responsabilité nationale qui leur a été accordée en considération de leurs compétences et expériences dans ce domaine.
Il a souligné que le diplôme du Baccalauréat est considéré comme un point de passage entre l’enseignement secondaire et universitaire, ce qui exige de son détenteur d’avoir un certain niveau de connaissances à la hauteur de ce diplôme, indiquant que cela n’est possible que par le contrôle et la surveillance permettant de s’assurer de la capacité des candidats.
Il a ajouté dans ce sens que le département de l’Education nationale sera en relation directe avec l’ensemble des présidents des centres du début à la fin de l’examen afin de surmonter à temps toute défaillance remarquée au cours de son déroulement.
Le ministre a rappelé aux présidents des centres que le soutien des autorités régionales et sécuritaires leur sera total durant leurs travaux afin de garantir leur succès.
Il a notamment précisé que la réunion a pour objectif d’écouter les avis et les remarques à la lumière des expériences passées afin d’éviter la répétition des failles de nature à nuire à la crédibilité de l’examen.
Dans ce sens, le ministre a demandé aux présidents des centres de prendre à temps la décision qui s’impose à chaque fois qu’ils relèvent une chose qui peut mettre en question la crédibilité de l’examen conformément aux textes organisant les examens du baccalauréat et des circulaires diffusées dans ce cadre par le ministère de l’éducation nationale.
Le ministre a enfin mis en garde contre l’utilisation des téléphones mobiles et autres appareils intelligents dans les salles d’examens, soulignant que cela est une cause de l’expulsion du candidat de l’examen et de prise de sanctions réglementaires à son encontre.
Les interventions des présidents des centres se sont axées sur l’appréciation des nouvelles mesures prises par le ministère relatives à l’organisation des examens et la disposition de celui-ci à prendre en compte les remarques à temps opportun.
Ils ont également souligné que ces efforts vont contribuer au déroulement transparent des examens et ont demandé de redonner la considération aux surveillants en leur qualité de principaux superviseurs et témoins des manquements.
La réunion s’est déroulée en présence de la secrétaire générale du département de l’Education nationale, Mme Khadijetou Mint Ahmed Ould Doua et du directeur des Examens et des Concours, M. El Yedaly Ould Meguett.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge